Jean-Luc Allemand

In Memoriam phrase

The members of the Hanover/Joigny Exchange Program greatly regret the news from Joigny of the passing of Jean-Luc Allemand. It is to Jean-Luc that we owe the existence of the sister city relationship between our two towns. His enthusiasm and hard work has enabled hundreds of students and many adults to experience living with a family in each other’s towns.

Thank you Jean-Luc for asking Hanover, New Hampshire to be a sister city to your town. It has been an extraordinary experience for so many.

We send warm thoughts and deepest sympathy to Martine and all the lovely Allemand family.

The following obituary was published by the Yonne Républicaine newspaper on March 12, 2021.

Le docteur Jean-Luc Allemand est mort

Jean-Luc Allemand est décédé à 78 ans lundi dernier. Ses obsèques se sont tenues hier à Saint-Martin-d’Ancelle dans les Hautes-Alpes d’où vient sa famille.

Il avait occupé de nombreuses fonctions au sein du conseil municipal de Joigny sous les différentes mandatures de Philippe Auberger entre 1977 et 2008. Il s’était retiré ensuite de la vie politique après la victoire de la liste de gauche menée par Bernard Moraine aux élections municipales de 2008.

Philippe Auberger l’avait nommé adjoint en charge de la culture. Il conserva ce poste jusqu’à la défaite de son camp. Il fut aussi plus brièvement son premier adjoint.

Moteur du jumelage avec Hanover

Jean-Luc Allemand obituaryÀ ce poste, Jean-Luc Allemand avait notamment mis en place le festival Piano en nocturne en 1985. Il a suivi également l’aménagement de l’espace Jean-de-Joigny qui a été inauguré en 1988 dans la vieille ville.

Il avait aussi joué un rôle primordial dans la créa- tion du jumelage entre la cité maillotine et la ville américaine d’Hanover dans l’État du New Hampshire en 1993, via le cercle d’amitié et d’échanges franco-américain créé par lui en 1991. « Il avait organisé les Rencontres musicales internationales de Joigny en 2007, souligne Guy Mathiaut, ancien président du cercle. Des orchestres étaient venus des villes jumelées : Amelia, Godalming, Mayen et Hanover. »

Jean-Luc Allemand a exercé comme généraliste. « Son cabinet se situait sur l’avenue Jean-Hémery », rappelle Jacques Courtat, conseiller municipal. Il était aussi médecin du travail à la SNCF jusqu’à son départ à la retraite. Il était marié et père de trois enfants.

Pierre-Emmanuel Erard

1 Comment

  1. Merci mes amis pour cet hommage bien mérité à notre regretté Monsieur JL ALLEMAND !
    Amitiés chaleureuses !

Leave a Reply to alexanloret Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s